Les Bishnoïs

Les Bishnoïs, écologistes depuis le XVe siècle

Bishnois-Franck-Vogel-2

Considérant animaux et arbres comme des membres de leur famille – tout particulièrement les antilopes noires, qu’ils considèrent comme leur fils – les Bishnoïs du Rajasthan en Inde leur apportent soin et affection depuis plusieurs siècles. Dans un monde où les problèmes environnementaux sont toujours plus d’actualité, les Bishnoïs et leurs traditions ancestrales ont certainement quelque chose à nous apprendre.

Souvent connu comme les « premiers écologistes », ils suivent les 29 préceptes édictés en 1485 par leur guru Jambheswhar, fondateur de la foi Bishnoï – Bish venant de 20 et Noi de 9 en Hindi. Plusieurs de ces règles sont directement liées à la protection de l’environnement.

En effet, chaque famille plante régulièrement des arbres, n’utilise que le bois mort pour ses besoins, construit un réservoir pour conserver l’eau de pluie et dédie une part de sa récolte à ses enfants (antilopes, gazelles, paons, pigeons,…) afin de maintenir l’équilibre dans le désert. Leur engagement est tel que ces végétaliens stricts soignent les animaux malades ou blessés et se refusent d’apprivoiser les chiens de peur qu’ils s’y attaquent. Les femmes Bishnoïs sont connues pour allaiter les faons orphelins, tandis que beaucoup d’hommes sont morts pour avoir tenté de sauver les gazelles des braconniers.

Informations et photographies sur les Bishnoïs

Bishnois-Franck-Vogel-1