Exposition Bishnoï de Franck Vogel en galerie du 18 novembre au 17 janvier 2012


Franck VOGEL, « Le 1er occidental autorisé à prendre des photos auprès des Bishnoïs »

Après un diplôme d’ingénieur agronome, Franck VOGEL décide de faire le tour du monde avec son sac à dos, son Canon et  1500 euros en poche.

Des milliers de photos plus tard et suite à une pause de méditation en Birmanie, une révélation devient résolution : il sera photo-reporter et traitera les problèmes sociaux et environnementaux.

Depuis 2007, il privilégie les relations entre l’homme et la nature pour montrer qu’il est possible de vivre en harmonie. En Inde, son sujet sur les Bishnoïs, un peuple du Nord de l’Inde entre le Rajasthan et le Pendjab, le plus ancien peuple écologiste du monde, en est le meilleur exemple.

Les Bishnoïs, un peuple qui a totalement intégré les enjeux du développement durable depuis le XVe siècle

Les Bishnoïs sont environ 800 000 personnes. Jamboji, leur prophète, a créé cette communauté au XVe siècle et ses préceptes sont toujours suivis à la lettre. Bishnoï signifie d’ailleurs 29 en dialecte hindi. Ils observent 29 principes simples qui leur permettent de vivre en harmonie avec la Nature. Règles spirituelles mais aussi très concrètes : gestion de l’eau, protection de la faune et de la flore, hygiène, un profond respect pour la femme…

J’avais 29 ans (un nombre symbolique) et c’était la première fois qu’un occidental était autorisé à prendre des photos pendant leurs pèlerinages, se souvient Franck VOGEL. C’était l’occasion de sensibiliser le monde à leur philosophie et de faire passer un message au monde avec comme but d’ouvrir les yeux des gens.

Franck VOGEL s’est rendu en Inde début 2007 et a réalisé ses images en trois fois deux mois, à des périodes importantes de l’année, rythmées par des fêtes et des célébrations.

Quelques photos ont été publiées en exclusivité dans GEO magazine pour le numéro spécial 30 ans en mars 2009. Ce reportage, plusieurs fois primé, fait actuellement le tour du monde. Ce peuple indien est aussi à l’honneur du film documentaire (52 min) de Franck Vogel et Benoît Ségur, Rajasthan, l’âme d’un prophète (France 5, 2011), et dans le Métro parisien depuis le printemps 2011. Le photographe s’est associé à la romancière Irène Frain pour réaliser ces fresques monumentales. Après une exposition à la station Montparnasse jusqu’au mi-juin,  la station Luxembourg prendra le relais à partir de décembre 2011 et pour une durée de 6 mois. C’est la galerie « Je veux être photographe » qui l’accueillera (18, rue de Savoie – 75006 Paris). Serge Lipao en est le commissaire d’exposition.

Informations pratiques:
18 NOVEMBRE – 17 JANVIER 2012
Vernissage 17 novembre à partir de 18h

Galerie Je veux être photographe! – 18, rue de Savoie – 75006 PARIS
Tél: 01 46 34 85 80 – contact@jeveuxetrephotographe.com

Horaires: mardi, mercredi et vendredi de 10h30 à 18h et le samedi de 14h30 à 17h.

Publicités

Une réflexion sur “Exposition Bishnoï de Franck Vogel en galerie du 18 novembre au 17 janvier 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s